Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB-FT), Tiime doit collecter certaines informations permettant d’assurer une connaissance de ses clients. Cette procédure appelée KYC (”Know your client”) dans les services financiers est obligatoire et est cadrée par l’Union Européene et le droit Français. Voici deux exemples de textes cadrant ce sujet:

Les données collectées dans le cadre de l’ouverture du compte Tiime Business sont aussi protégées par notre politique des données personnelles, qui est signée par nos clients et dans laquelle Tiime s’engage a utiliser les données de ses clients uniquement dans le cadre de la mission qui nous est confiée par ces derniers.

Tiime est conforme aux textes européens en matière de protection de données, à savoir le règlement général sur la protection des données (RGPD).

Des informations comme par exemple les revenus d’une personne ou d’une entreprise sont donc uniquement collectées dans le cadre de la réglementation bancaire, et non des fins commerciales.

Avez-vous trouvé votre réponse?